07.10.2018

Haronica se pare d’or dans le Cycle Libre 3ème année sang

Sur les trois partants de la Finale du Cycle Libre 3ème année sang, deux mentions Élite ont été attribuées. La victoire est quant à elle revenue à HARONICA et Anne-Violaine Brisou.

Haronica, KWPN fils de Waldemar et d’une mère par Saffraan, a imposé ses qualités dès le dressage dont il sort avec une note de 80,50 points. Aux commandes de la vice-championne du monde par équipe fraichement médaillée, Anne-Violaine Brisou, l’élégant bai brun a été exemplaire lors de la maniabilité lui permettant ainsi de confirmer son potentiel après une très belle saison et de s’emparer du titre de champion de France. 

Arrivé en France chez son propriétaire, Yannick Cherel, par hasard, le hongre n’a pas toujours été si gâté. 

« J’ai acheté Haronica lorsqu’il avait 3 ans grâce à un heureux concours de circonstances. J’avais acheté un cheval pour moi en Allemagne et un poney pour un ami. Nous les avions achetés sur vidéos et lorsque j’ai ramené le poney il ne convenait pas du tout. J’ai donc rappelé l’éleveur allemand et lui est dit qu’il fallait que nous trouvions un arrangement. Il m’a donc proposé Haronica que j’ai ramené. Mon sentiment sur lui au départ était qu’il s’agissait d’un petit cheval, assez léger dans le modèle et nous avons donc décidé de le laisser un an au pré. Il était déjà débourré attelé et cela avait été très bien fait donc après un an nous l’avons récupéré et avons commencé le travail et les concours. Sur les deux premières compétitions il était un peu rétif. J’ai ensuite eu des problèmes physiques qui m’ont contraint à le remettre au pré, puis Anne-Violaine faisant partie de la même association que moi, j’ai décidé de lui confier pour voir ce qu’il pouvait donner, mes problèmes ne s’arrangeant pas. »

Cette année, le champion de France a explosé tant physiquement que dans son sport remportant notamment les quatre épreuves Jeunes Chevaux auxquelles il a participé.

« Cette année Haronica a pris du métier et du volume. Je pense qu’il est devenu un super cheval d’avenir. L’objectif pour eux est d’aller faire du haut niveau. Depuis le départ nous ne l’avons jamais bousculé et nous continuerons ainsi, dans le calme. L’année prochaine il devrait faire des épreuves  du circuit amateur et évoluer peu à peu. L’objectif en allant à Compiègne était vraiment de gagner ! Nous savions, grâce à ses résultats cette saison, qu’il avait un vrai potentiel. Il a toujours été très bien noté en dressage mais pouvait être flottant lors de la maniabilité. Sur les deux derniers concours il a trouvé ses marques et est devenu parfait en maniabilité. Haronica s’est très bien comporté à Compiègne. Il était un peu trop énergique lors de la détente de dressage car il y avait la fête sur le croisement où habituellement nous détendons. Mais finalement, dès qu’il rentre sur le rectangle il se concentre et fait son travail. Cela n’a donc pas posé de problème du tout », se réjouit le propriétaire. 

La médaille d’argent est elle tombée dans l’escarcelle de CHAPKA DE BEL VERNE, fille de Lord de Hus et petite fille d’Empereur du Maupas. Menée par sa naisseuse et propriétaire Sabine Miossec de Larrard, l’alezane est sortie du rectangle avec 77 points. Score qu’elle a conservé étant sans pénalité lors de la maniabilité. Également performante en horse-ball, elle peut se targuer de détenir une mention Élite en attelage.

Chapka de Bel Verne & Sabine Miossec de Larrard

Enfin, le podium a été complété par CHAUMANNE DU PEUPE. Né chez Catherine Messerli Boichat et Denis Boichat, le hongre est un fils de Crepuscule et Havane, tous deux Franches-montagnes. Champion de France l’an passé en Cycle Libre 2ème année Sang toujours avec Bénédicte Penant, le couple cette année a eu un début plus difficile puisqu’ils ont eu un score de 57 points sur le dressage alourdi de 6,50 points en maniabilité. 

 

Tous les résultats :

Championnat CL3 Chevaux de sang